Interview avec le capitaine de l’équipe Mantic0re LoL : Dolonoy


Je me suis entretenu avec Dolonoy, ADC et capitaine de l’équipe Mantic0re League of Legends. Nous avons abordé son passé, son présent et il a exprimé ses souhaits et objectifs pour le futur.

 

Dolonoy, ADC pour Mantic0re

 

Ludigite : Première question, peux-tu te présenter ?

 

Dolonoy : Alors moi c’est Dolonoy, 21 ans, je joue à League of Legends depuis la saison 2, j’ai commencé à jouer en équipe en saison 4 et c’est ce qui m’a vraiment motivé pour jouer en plus de la compétition. A l’époque, le système de 5v5 se jouait dans le ladder mais il avait une importance pour se qualifier pour les Challenger Series donc il y avait beaucoup d’équipes compétitives et c’était vraiment sympa de croiser des grosses équipes en jouant ou bien des mixs ; le système de scrims existait mais n’était pas forcément répandu comme maintenant.

 

Je main ADC depuis la saison 4. J’ai testé un peu tous les rôles en passant par le Top et le Mid surtout, mais je suis resté ADC pour pouvoir vraiment avoir un impact dans la partie, j’aime beaucoup ce poste car il demande beaucoup. Il faut gérer son placement à la perfection sous peine de se faire lourdement sanctionner, il faut savoir réagir très vite mécaniquement afin d’esquiver des skillshots ou des flashs-in, savoir jouer en 2v2, gérer ses ressources pour avoir le maximum de farm possible tout en restant utile pour son équipe et enfin il faut optimiser son DPS sans non plus se suicider dans les combats.

La saison 5 a été l’une de mes saisons préférées car les ADCs étaient vraiment mis en valeur et on pouvait littéralement gagner la partie seul en équipe ou en Solo Queue. A cette époque, je croisais des joueurs comme Hans Sama dans le ladder qui était chez E-corp et ça me motivait pour m’entraîner dur et devenir très fort mécaniquement.
Sinon je suis passé par des équipes assez connues récemment comme aAa , j’ai pu faire les Underdogs avec cette équipe (top 6), mais je n’ai encore jamais atteint le statut professionnel.

 

L : Deuxième question, tu nous parlais des teams tryhard, chez qui étais-tu avant d’entrer chez Mantic0re ?

 

D : J’ai fait quelques mixs dans des structures pas forcément connues avec des joueurs comme shïru, marex, bloody, ma dernière grosse équipe a été aAa. On avait dû faire nos preuves sur un qualifier pour pouvoir rentrer dans l’équipe et ça s’était super bien passé, on avait pu battre les E-corp qui étaient une grosse équipe connue donc je suis resté là-bas pendant quelques mois et à la fin des ESL CN d’hiver, l’équipe a disband donc j’ai cherché une nouvelle équipe et je suis arrivé chez Mantic0re.

 

L : Maintenant que tu es chez Mantic0re, as-tu forcément des objectifs ?

 

D : Mon but en arrivant chez Mantic0re était de pouvoir vraiment rentrer dans la compétition (online, LANs, beaucoup d’entraînements) et d’essayer d’arriver avec une équipe dans le top FR en faisant des bonnes performances. Les joueurs semblaient avoir un niveau satisfaisant pendant mes premiers essais, en procédant tout de même à quelques changements de joueurs. J’ai pensé que le top 8 pour commencer serait largement envisageable. Après quelques déceptions à la Gamers Assembly ou à la Dream Hack Tours, j’ai décidé de reformer la line-up en créant ma propre équipe avec l’aide de Chypriote qui était passé manager entre temps. Finalement, nous avons fait un top 5 à l’ESWC en finissant premiers de la poule avec peu d’entraînement. Cette performance a vraiment été agréable pour tout le monde et motivante. Je pensais donc poursuivre dans le même état d’esprit avec cette fois-ci, plus d’entraînement.

 

L’équipe Mantic0re durant L’ESWC Summer. Dolonoy est le 3ème en partant de la gauche.

 

L : Mantic0re a participé à la saison 4 des Underdogs et tu as participé au split d’automne avec aAa, cette compétition est-elle un objectif ?

 

D : Cette compétition est l’un de mes objectifs effectivement car les meilleures équipes françaises y sont présentes et donc jouer contre des personnes fortes qu’on connaît à force de jouer contre elles ou avec elles, c’est très plaisant. Il y a toujours une sorte de rivalité et c’est aussi un élément agréable car on voit des nouveaux joueurs arriver et des nouvelles équipes, donc du renouveau ou des anciens mates à affronter dans une bonne ambiance et avec des commentateurs en or. C’est une sorte de ligue 1 française sur League of Legends et c’est génial qu’une structure souhaite mettre en avant les équipes françaises pour une compétition online qui se déroule sur plusieurs semaines avec des qualifications et playoffs à la manière des compétitions européennes ou mondiales.

 

L : Pour toi, quelle est la meilleure équipe française ?

 

D : Actuellement c’est Gamers Origins, les résultats le montrent, leurs performances sont vraiment incroyables. Ils ont des joueurs solides et playmakers donc avec eux il y a souvent du spectacle et c’est très impressionnant à voir, après LDLC n’est pas très loin derrière, ils ont fait quelques changements pour le rôle de jungle, à voir aux prochains événements online/offline.

 

L : La composition de l’équipe est-elle sûre pour la rentrée ?

 

D : Absolument pas, à cause des vacances, de quelques problèmes internes et de la motivation de certains joueurs, la line-up n’est plus complète. Par conséquent, nous ne jouons plus en ce moment et les seuls restants se font recruter, ce qui est logique. J’envisage donc de relancer les recrutements avec cette fois-ci peut-être des joueurs européens pour compléter une base de 3 joueurs français qui normalement seront aux postes d’ADC, support et jungler. Ou alors continuer sur du full FR avec de très bons éléments, je dois encore en discuter avec Laanko (le responsable e-Sport de Mantic0re).

 

L : Si tu avais des moyens illimités, qui recruterait-tu ?

 

D : Hors LCS, je pense que je voudrais recruter quelques rookies avec des vétérans pour que les vétérans guident l’équipe niveau shotcall, prises de décision et les rookies seraient là pour faire le spectacle mécaniquement. Je ne connais pas assez de noms hors LCS pour pouvoir faire une line-up, je laisse ce travail au manager. Sinon au niveau LCS, en Top Lane, Soaz/Alphari ; en jungle surement broxah/jankos ; en Mid Lane perkz ; en AD je me vois moi bien sûr kappa et en support Ignar.

 

L : Quand la line-up sera reformée, comptez-vous jouer pour les tournois et monter en flex ou scrim dans le but de try hard ?

 

D : La flex n’a aucun intérêt en ce moment je dirais , si ce n’est pour train des champions qu’on veut vraiment essayer et encore, il n’y a vraiment pas de niveau. Je pense que nous ferons surtout des scrims et des tournois quand ce sera annoncé, mais déjà faut-il trouver la stabilité avant de voir plus haut.

 

L : Quels-sont les joueurs avec qui tu as préféré jouer ?

 

D : Ahh, bonne question. Déjà, je dirais avec Linkkey, car il a été mon support pendant un long moment, on a partagé beaucoup de choses sur le jeu en botlane voire même en duo tout court. Peu importe le poste, nous avons toujours eu une synergie qui fait que j’aime vraiment beaucoup jouer avec lui et en plus c’est un sacré bon support qui n’a pas fini de monter. Sinon je dirais l’équipe que j’avais pour les événements étudiants : Bloody, Marex, Zheeeen et Besafe. Parce qu’on s’entendait bien, on était là pour le beau jeu, on savait tryhard quand il le fallait mais on savait aussi déconner et j’ai passé des supers moments avec eux qui j’espère vont se réitérer l’année prochaine !

 

L : Instant promo ; tu donnes des cours sur Egg One School, que transmets-tu dans ceux-ci ?

 

D : Eh bien, j’aide d’abord mon élève à être irréprochable mécaniquement et pendant sa phase de lane. Je lui apprends déjà à choisir son champion en fonction de la situation (blind pick ou counter pick). Ensuite je lui apprends à gérer la pression qu’il doit mettre ou qu’il va se prendre en gardant un bon farm, je peux lui expliquer la plupart des matchups que je connais : comment contrer un champion ou bien comment exercer une pression sur l’équipe adverse si la lane est impossible, etc. J’essaye ensuite de lui transmettre une vision de jeu pour qu’il sache quoi faire quand un événement précis se produit (gank, drake, rotation, etc) pour que ses actions aient un but précis et pour qu’il ne fasse pas des choses aléatoires pour “suivre sa team” . Le but est d’apprendre comment 1v9 si c’est un cours individuel et comment jouer en 5v5 si c’est un cours collectif. Je réponds surtout à la demande de l’élève, je vois d’abord avec lui ce qu’il veut faire, ses objectifs, je lui donne les bases et j’approfondis s’il le faut.

 

L : Eh bien merci pour cette interview !

 

D : Pas de problème, merci à toi.

 

Je remercie encore Dolonoy de m’avoir accordé cette interview et d’y avoir répondu avec autant de précision.

En espérant qu’elle vous aura fait mieux le connaître, rendez-vous en Septembre pour plus d’infos sur l’équipe Mantic0re.

 

Laissez un commentaire