Interview avec Lucas, Manager GamersOrigin


Je me suis entretenu lundi avec Lucas, manager de l’équipe League of Legends de GamersOrigin. Nous avons abordé plusieurs sujets : Le changement de roster, l’ambiance dans l’équipe, les résultats de la première partie de saison ainsi que son futur et celui de l’équipe.

GamersOrigin s’apprêtant à jouer contre Vitality Academy

Ludigite : Bonjour Lucas, comment vas-tu ?

Lucas : Très bien, l’équipe est en vacances donc on profite.

Ludigite : Après la GA et les Europeans Masters, vous avez changé de support en remplaçant Pulsas par Hustlin, quelles ont été les raisons de ce changement ?

Lucas : Il y avait une différence de niveau entre Pulsas et le reste de l’équipe. C’est un jeune joueur et GamersOrigin était sa première équipe compétitive, c’est donc normal qu’il y ait cette différence mais malheureusement, il ne progressait pas assez vite pour rattraper le reste de l’équipe, et ce manque d’expérience se ressentait aussi au travers du shotcall.

Ludigite : Quelles sont les qualités de Hustlin et qu’apporte-il à l’équipe ?

Lucas : Huslin a beaucoup d’expérience puisqu’il a joué en LCS EU avec Giants et TCL chez Dark Passage en plus de cette capacité naturelle à shotcall. C’est un gars super qui s’est directement adapté à l’atmosphère de l’équipe.

Hustlin, nouveau support de GamersOrigin

Ludigite : Vous avez aussi changé de coach en recrutant BrockenShard pour remplacer Dinep, qu’apporte-il à l’équipe ?

Lucas : Borkenshard a des méthodes complètement différentes que Dinep, que ce soit lors des entraînements ou des drafts. Par exemple, il va avoir tendance à faire pick hors méta pour jouer autour des forces de nos joueurs; je pense notamment au Graves de TynX pendant les EM, qui n’était pas encore méta à l’époque. Il va aussi aider les joueurs à réfléchir par eux même et jouer sur les conditions de victoires.

Brockenshard, nouveau coach de GamersOrigin

Ludigite : Quelle est l’ambiance générale dans l’équipe ?

Lucas : L’ambiance est très bonne, tous les joueurs et le staff passent de très bons moments ensemble. Quand on a perdu aux EM, il y a eu quelques différends et une ambiance plus froide, mais depuis nous sommes plus soudés que jamais !

Ludigite : Vous êtes premiers du classement de l’open tour avec 2265 pts devant Gentside qui à 2175 et LDLC qui ont 1935 pts, êtes-vous satisfaits de cette première place ?

Lucas : Oui, évidemment, même si on aurait pu gagner plus de qualifiers et de LAN, mais je préfère ne pas regarder en arrière et me concentrer sur ce qu’il nous reste à gagner. On est satisfaits de cette 1ère place.

Ludigite : Vous êtes pour l’instant qualifiés pour la deuxième édition des EM qui auront lieu en décembre prochain, quel est votre objectif pour cette deuxième édition ?

Lucas : Notre objectif est d’aller plus loin que la première édition, de nous améliorer et pourquoi pas de gagner.

Ludigite : Les prochaines éditions de l’Open Tour ont été annoncées à Metz, Valenciennes et Marseille respectivement en Septembre, Octobre et Novembre. Que penses-tu du choix des LAN et des villes que vous allez aller conquérir ?

Lucas : Pour nous, peu importe qui organise les tournois et où ça se passe, du moment que la LAN est bien organisée, avec des bons admins et une connection stable comme à Montpellier. Après c’est vrai que les destinations ne sont pas les plus attractives comme à Montpellier où on était à 10 minutes de la plage…. (rires)

Brockenshard et son midlaner : Tonerre

Ludigite : Tu as sûrement entendu parler du système de “partenariat” pour la saison 2019 des LCS, l’organisation GamersOrigin a-elle candidaté ?

Lucas : Non, GamersOrigin n’a pas candidaté, les exigences sont élevées et notre structure est encore trop jeune. Notre volonté est de rester sur la scène française et de progressivement gagner la scène européenne avec les EM. Et puis je ne pense pas que ce nouveau format proposé par Riot soit assez rentable pour être en LCS aujourd’hui.

Ludigite : L’équipe est elle vouée à rester stable pour le reste de la saison ? Pour la saison prochaine ?

Lucas : Pour la fin de saison oui, on va rester ensemble au moins jusqu’aux EM mais pour la suite rien n’est moins sûr, le mercato est tellement violent que je suis quasiment-sûr que l’équipe va connaître des changements.

Ludigite : Que penses-tu de l’évolution de la scène française ? En comparaison avec la scène espagnole, laquelle est la plus viable, laquelle est la meilleure pour repérer les talents de demain ? Quel format préfères-tu regarder ?

Lucas : Je suis content de l’Open Tour et je pense que c’est un bon format. Pour comparer les deux scènes, je pense que les deux sont viables à terme mais il va falloir uniformiser les formats entre les ligues. Le format espagnol me parait viable car c’est celui qui se rapproche le plus des LCS. Pour repérer les talents, je pense que les deux formats sont assez similaires.

Ludigite : Peux-tu nous parler de ton rôle de manager, que fais-tu au quotidien pour tes joueurs et pendant les LAN ?

Lucas : Mon rôle est de m’occuper de tout ce qui est extérieur au jeu vidéo, c’est à dire toutes les choses qui se rapprochent de la vie réelle, comme réveiller les joueurs le matin, et combler tous les besoins du quotidien mais aussi d’assurer le lien entre les joueurs et la structure GamersOrigin. Mon rôle est de créer le meilleur écosystème pour les joueurs. Je m’occupe aussi des relations avec la presse, des demandes d’interviews etc… En phase de LAN, je m’occupe d’organiser les transports, je m’assure que tout le monde ait son stuff et je suis heureusement aidé par Yann-Cédric qui s’occupe bien souvent de l’hôtel pour tout le staff GO (ndlr : eSport Director chez GO). Durant les LAN, je m’occupe surtout du planning, des différentes demandes extérieures mais surtout d’anticiper tous les besoins et les demandes de l’équipe.

GamersOrigin gagnant l’Occitanie eSport

Ludigite : Quels sont tes objectifs personnels ? Chez GO ? Ailleurs ? Manager en LCS EU t’intéresserait ? Dans une autre région ?

Lucas : Mon objectif à court terme est de gagner les EM avec GO et à long terme de rester dans le milieu et de mener de nouveaux projets. Je souhaite rester chez GO, mais je pourrais aussi rebondir chez une marque qui voudrait se lancer dans l’eSport pour les conseiller. Pour ce qui est de manager en LCS EU, oui évidemment que ça m’intéresse, dans une autre région, pourquoi pas, surtout en NA avec les franchises qui sont intéressantes mais je ne suis pas fermé à une autre région.

Ludigite : On a appris il y a quelques jours que Millenium, structure historique sur LoL se retirait de la scène française. Pour toi, quelles sont les raisons ? Un mauvais management des joueurs, un format trop punitif ?

Lucas : Pour moi ce n’est certainement pas le format qui est punitif, Millenium a fait beaucoup de mauvaises performances. Ils ont eu joués dans les mêmes conditions que toutes les autres structures et ils n’ont malheureusement pas su concrétiser. C’est surtout dommage pour la scène eSport française qui perd un acteur majeur.

Ludigite : As-tu un dernier message à faire passer ?

Lucas : Je vous invite à nous suivre sur les réseaux sociaux d’ici les prochaines semaines car nous avons une annonce importante à faire et vivement la reprise de la saison !

Je remercie Lucas de m’avoir accordé cette interview et lui souhaite bonne chance à lui ainsi qu’à GamersOrigin pour la qualification en Europeans Masters.

Retrouvez Mantic0re sur Twitter.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.